ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE DEPUIS JUIN 2010 - LE BEST DU BEST OFF - CLIQUER UNE IMAGE POUR LIRE OU ARRÊTER LE DEROULEMENT


ARTICLES LES PLUS LUS SUR LE SITE - Cliquer l'image pour lire ou arrêter le déroulement

 

mardi 16 mai 2017

Tsahal révolutionne les missiles balistiques



TSAHAL RÉVOLUTIONNE LES MISSILES BALISTIQUES

Par Jacques BENILLOUCHE
Copyright © Temps et Contretemps
        
Théorie de l'interception

          Tsahal ne lâche jamais prise. Malgré sa très nette avance sur ses concurrents dans la course technologique dans le domaine des antimissiles, il continue à développer son système de défense multicouches à travers la nouvelle famille de missiles balistiques qui agissent en dehors de l’atmosphère de la terre. Il s’agit d’une véritable révolution qui va changer le rapport des forces dans la région.





Arrow-3

            L’actualité présidentielle américaine et française ont masqué deux informations militaires qui n’ont pas retenu l’attention des media occidentaux. Tsahal a intégré deux nouveaux systèmes de défense antimissile qui vont consolider ses moyens militaires ; les systèmes Arrow-3 et David Sling sont devenus opérationnels dans l’armée. La défense d’Israël est à présent complète avec l’intégration de cinq avions de combat furtifs F-35, surnommés Adir. Israël doit l’évolution de cet équipement à l’activisme de son chef d’État-major de l’aviation, Amir Eshel qui sera bientôt remplacé par le général Amikam Norkin.
Amikam Norkin nouveau chef d'Etat-Major de l'armée de l'air

            Le nouveau système est certes complexe mais il est possible d’en comprendre les fondements sans être expert. Comme principe de base, Tsahal a mis en œuvre trois niveaux de défense pour contrer la menace de l’Iran qui n’a nullement l’intention de remettre en cause son programme de missiles balistiques, ainsi que celles du Hezbollah et du Hamas. La défense anti-missile israélienne a été pensée pour être «multicouches» pour détecter et intercepter n’importe quel type d’engins, de la roquette au missile balistique en passant par le missile de croisière.
            Le premier niveau de cette défense repose sur les batteries «Dôme de fer» (Kipat Barzel), dont l’efficacité a été mesurée lors de la guerre de Gaza de 2014. Ce système limité permet d’intercepter des roquettes et des obus de mortier, avec la particularité d’entrer en action seulement si la munition tirée présente une menace particulière. Pour les roquettes de moyenne à longue portée et les missiles de croisière, qui figurent dans l’arsenal du Hezbollah, la défense israélienne mise sur le système «Fronde de David» développé conjointement par l’israélien Rafael et le groupe américain Raytheon.
Fronde de David

            Enfin, la force aérienne israélienne disposait jusqu’à présent du système Arrow-2 (ou Hetz), capable d’intercepter des missiles balistiques phase ascendante (système moyen-haut endo-atmosphérique). Mais depuis cette année, la défense antimissile israélienne peut aussi s’appuyer sur un système exo-atmosphérique qui a officiellement atteint sa capacité opérationnelle. Le système Arrow-3 a été conçu pour remplacer la dernière génération Arrow-2 datant de la première Guerre du Golfe de 1991. Le général Eshel a dû mettre en œuvre toute sa capacité de persuasion pour obtenir l’accord de l’État-Major qui a toujours privilégié les arsenaux offensifs par rapport à l’armement défensif. Il a eu gain de cause.
Arrow-2

            L’Arrow-2 interceptait les missiles dans l’atmosphère. Ce n’est plus le cas du Arrow-3 qui intercepte le danger à des altitudes plus élevées, dans l’espace extra-atmosphérique des navettes spatiales, afin de contrer les ogives construites par les Iraniens dans cet espace. Ce projet a été développé par le MAFAT (direction de la recherche et du développement de l’armée) en collaboration avec le MDA (Agence américaine de défense antimissile).

            L'intercepteur Arrow-3, considéré comme l'un des meilleurs intercepteurs au monde, dispose de capacités technologiques novatrices à l'échelle mondiale. Sa capacité d'interception s'étend à une portée plus longue, une altitude plus élevée au-dessus de l'atmosphère et avec une précision de tir plus élaborée. Il a la particularité (lois de Kepler aidant) de bloquer et de détruire des missiles balistiques lors de leur phase exo-atmosphérique grâce à un «kill vehicle», c’est à dire un projectile cinétique. Le système Arrow-3 fonctionne avec un radar «Super Green Pine» (conçu par Elta) et un centre C4ISR appelé Yellow Citron, fourni par Tadiran Telecom. Ce système constitue un véritable bond en avant dans la défense contre les missiles ennemis frappant des cibles à l'intérieur d'Israël. Son intégration dans l’armée a nécessité une mise à niveau complète du combat opérationnel. En particulier le centre de commandement et de contrôle a été doté de capacités nouvelles tandis que la surveillance par radar a été améliorée pour faire aux menaces futures.
            Alors que Arrow-2 est conçu pour intercepter des projectiles dans l'atmosphère, le missile Arrow-3 évolue dans l'espace exo-atmosphérique. Les ogives des missiles se détachent pour devenir des satellites «kamikazes» capable de poursuivre et frapper leurs cibles et même de détruire des satellites. Ces tirs en très haute altitude sont destinés à neutraliser en toute sécurité des missiles à têtes nucléaires, biologiques ou chimiques qui pourraient viser Israël.
            Ainsi pour résumer, Arrow-3 assure donc la «couche haute» du bouclier israélien. Le niveau inférieur est assuré par l'intercepteur mobile Dôme de Fer. La couche intermédiaire israélienne, appelé David Sling (Fronde de David) est un missile à 2 étages avec une portée de 300 km (50-75 km d'altitude).
            Ces mises à niveau significatives ont exigé une contribution des meilleurs éléments des industries de défense israéliennes. Le système Arrow-3 a été réalisé par la division MALAM des IAI (industries aéronautiques d’Israël) en collaboration avec la division ELTA, chargée du système de surveillance radar, et la division ELISRA de Elbit Systems, responsable du système de gestion des incendies. La société américaine Boeing, partenaire stratégique dans le développement du système Arrow-3, a apporté son expertise pour rendre l’intercepteur innovant.
Fajr-5

            Le système Arrow-2 n’est pas abandonné dans le système défensif ; il est complété par le système David Sling, capable d’intercepter des missiles qui ont réussi à pénétrer dans les niveaux supérieurs. Ce triptyque permettra de faire face aux missiles à moyen distance Fajr-3 et Fajr-5, ainsi qu’aux missiles de croisière que les Iraniens développent actuellement. L’ensemble du projet est sous la responsabilité de Rafael Advanced Defense Systems en collaboration avec l’américain Raytheon. Ce système ne rend pas obsolète Dôme de fer destiné à traiter des missiles de courte distance et qui a fait ses preuves. Mais la division MAFAT veut l’améliorer pour intercepter les bombes de mortier et, en particulier, les missiles Qasem à courte portée.

            Moshe Patel, chef de l’IMDO (Organisation de la défense antimissile d’Israël), estime que «aujourd’hui, avec l’Arrow-3, nous entrons dans une nouvelle ère, l’ère Arrow-3. Nous sommes très fiers de fournir à la force aérienne israélienne la première capacité initiale de Arrow-3, un programme sur lequel nous avons travaillé pendant les dix dernières années, en collaboration avec la MDA et avec beaucoup d’aide du Congrès américain et de l’administration américaine». Pour le commandant de la défense aérienne israélienne, le général Tzvika Haimovich, cette nouvelle étape permet de «disposer d’un réseau multi-niveau qui protège Israël contre une gamme complète de missiles et de roquettes. Nous avons la capacité de faire face aux menaces entrantes au nord et au sud, qu’elles viennent d’acteurs étatiques ou non».
Tvika Haimovitch

            En fait il s’agit pour Israël d’être toujours en avance d’un temps sur l’Iran, le Hezbollah et le Hamas qui, dans cette course technologique de pointe, sont encore en retard d’un cycle. Ils n'ont pas atteint le niveau pour contrer le système de défense multi-niveaux d'Israël. C’est une assurance pour l’existence du pays et une fierté pour les ingénieurs et techniciens d’Israël.

Aucun commentaire: